Faut-il laisser pleurer un enfant qui ne s’endort pas ? Que faire face aux terreurs nocturnes ? Comment gérer l’anxiété ou l’excitation d’avant coucher qui retarde toujours le moment d’aller au lit ? Comment réagir quand un enfant ne veut dormir que dans la chambre de ses parents ou lorsqu’il se réveille la nuit ?

La thérapeute Julie Renauld Millet aborde toutes les problématiques du coucher et du sommeil, des peurs et des crises transitoires que traverse l’enfant. Elle fait le point sur les besoins des dormeurs (selon l’âge et leur rythme) et donne les clés pour que le sommeil familial ne soit plus un rêve…

Nous n’avons pas de gros dormeurs à la maison et le sommeil a toujours été une vraie galère. Les siestes se sont arrêtées avant l’entrée à l’école, ils dormaient bien la nuit mais ne s’endormaient pas très tôt et se réveillaient aux aurores. J’enviais les parents d’enfants qui faisaient de longues nuits et de grandes siestes. Puis j’ai fini par comprendre que chez les enfants précoces, il ne faut pas trop insister sur l’obligation de dormir quand nous l’avons décidé car leur cerveau reste en permanence en ébullition et qu’il leur est difficile de l’arrêter…

Les garçons ont grandi, ils gèrent leur rythme de sommeil, nous sommes plus souples sur les horaires et ça se passe très bien… Mais pour ma fille, le sommeil est toujours un vrai souci : angoisses au moment du coucher, manque de sommeil le soir, terreurs nocturnes… et j’avoue qu’en découvrant ce livre, j’avais beaucoup d’espoirs…

Que trouve-t-on dans ce livre ?
  • Tout ce qu’il faut savoir sur le cycle de sommeil des tout-petits aux plus grands.
  • Le point de vue de parents sur ce qui fonctionne et pourquoi.
  • Des outils et fiches détachables pour transformer le moment anxieux du coucher en rituel apaisant (sans écran).
  • Des activités pour gérer les émotions, établir des routines, organiser les espaces de nuit….
Mon avis

Je vous l’ai dit, après avoir essayé beaucoup de choses (homéopathie, changement des rituels du coucher, retardement de l’heure du coucher…) je mettais beaucoup d’espoirs dans la lecture de ce livre, j’espérais trouver de nouvelles idées pour aider ma fille à mieux dormir… Voici deux exemples que j’ai relevés et commencé à mettre en place juste avant le confinement :

Le tri des émotions : avant l’heure du coucher, pendant le rituel du soir, sur une ardoise, elle fait deux colonnes, dans la première elle met le ou les moments les plus agréables de la journée, dans la deuxième, elle met les moments les moins agréables (quelque chose qui lui a fait peur, qui l’a rendue triste…). Cette activité permet aux émotions négatives de refaire surface et d’en discuter, l’aider à trouver des solutions pour que ça ne se reproduise pas. Et surtout avec cette activité, on peut faire comprendre à son enfant que chaque jour est fait de belles et de moins belles choses et il peut ainsi s’endormir sur quelque chose de positif.

Acheter un poisson rouge pour l’apaiser. Ma fille nous répète souvent qu’elle ne veut pas dormir toute seule dans sa chambre, effectivement nous avons remarqué que les fois où elle dort dans la même chambre que ses frères (pendant les vacances), chez une copine, elle a moins de souci pour s’endormir et n’appelle pas la nuit.

Nous avons donc décidé d’acheter un poisson rouge, ce poisson n’est pas présenté comme une récompense (« Si tu dors bien, tu auras un poisson rouge ») mais plutôt comme un coup de pouce pour l’aider à être moins anxieuse. Elle a hâte,  nous devions aller à l’animalerie le week-end où les magasins ont fermé, ce n’est que partie remise, elle attend avec impatience…

Chez nous les angoisses sont beaucoup liées à l’école et ont disparu depuis que nous sommes confinés… Nous avons donc mis une autre technique en place, nous la couchons quand elle a sommeil, c’est-à-dire à 22h et en 5 minutes, elle s’endort. Mais nous savons que tout va recommencer quand l’école va reprendre alors je me souviendrai de ces petites astuces et je n’hésiterai pas à ressortir le livre.

L' auteure

Julie Renauld Millet est thérapeute systémique, formée à l’Institut Grégory Bateson. Elle est membre de l’association Discipline Positive France et accompagne des parents sur les problématiques de parentalité, ainsi que des enseignants et des équipes pédagogiques dans les écoles. Elle a été journaliste et est désormais l’auteure d’un blog consacré à l’éducation : julie-renauld-millet-life-coach.com.

Et chez vous, comment se passe le coucher ? N’hésitez pas à partager vos astuces si vous en avez…

Mon enfant ne veut pas dormir ! – Julie Renauld Millet – Février 2020 – 16,90 euros chez Amazon

Share Button

11 Comments on Mon enfant ne veut pas dormir !

  1. Girls n Nantes
    11 mai 2020 at 10 h 40 min (2 semaines ago)

    coucou

    ici aussi le sommeil est compliqué
    je vais te voler tes idées et craquer sur le livre !

    Répondre
    • féelyli
      11 mai 2020 at 13 h 30 min (2 semaines ago)

      Ce livre nous montre aussi que ces soucis de sommeil arrivent chez beaucoup et les idées sont intéressantes !

      Répondre
  2. Mademoiselle Farfalle
    11 mai 2020 at 10 h 52 min (2 semaines ago)

    Ici les enfants sont comme moi, couche tard, lève tard. Du coup avec le confinement, je les laisse avoir leur rythme. Et là, il est 10h50 et les deux dorment.
    En temps normal, Raoul se couche vers 20h et s’endort à 21h et je dois le réveiller à 8h pour l’école.
    Pour la Miss qui est HPI, le coucher est plus compliqué. Quand elle était petite, elle avait beaucoup de peurs. Maintenant, on la laisse vivre sa petite vie le soir. Elle a presque 12 ans donc elle gère. Elle dessine, elle lit et parfois, elle est crevée et s’endort vite.

    Répondre
    • féelyli
      11 mai 2020 at 13 h 30 min (2 semaines ago)

      Mon grand qui a 13 ans et demi, se couche à 23h20 tous les soirs en ce moment (oui c’est très précis), il gère sans souci les réveils à 8h30 le lendemain pour être en cours alors on le laisse faire…

      Répondre
  3. Carole Nipette
    11 mai 2020 at 21 h 31 min (2 semaines ago)

    c’est loin derrière moi mais hormis les terreurs nocturnes et les cauchemars, le sommeil ça a été plutôt bien… mais comme tous les enfants, ma fille avait des milliers d’excuse pour ne pas dormir à l’heure du coucher

    Répondre
  4. Madame
    11 mai 2020 at 21 h 45 min (2 semaines ago)

    Que de (mauvais) souvenirs avec mon grand, ce livre m’aurait été très utile.

    Répondre
  5. julesetmoa
    11 mai 2020 at 22 h 10 min (2 semaines ago)

    Les couchers sont une cata en ce moment mais notre rythme est vraiment pourri aussi. IL faut que l’on recale tout ca

    Répondre
  6. sysyinthecity
    15 mai 2020 at 15 h 58 min (2 semaines ago)

    il m’aurait certainement servi à une époque, mon 4è avait beaucoup de mal à s’endormir

    Répondre
  7. hellobeautymag
    20 mai 2020 at 0 h 05 min (1 semaine ago)

    Hello,
    alors l’enfant qui ne veut pas dormir je connais!!!
    Mon fils a maintenant 11 ans mais il parle toutes les nuits en dormant et/ou m’appelle encore régulièrement et les terreurs nocturnes ont duré des années et étaient incroyables…
    C’était dur…
    Heureusement que maintenant, il fait les grasses mat le matin quand il se couche tard!
    Je n’avais jamais pensé à prendre un livre pour trouver des solutions mais j’aurais dû!
    Maryline

    Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Mon enfant ne veut pas dormir !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *