Depuis plusieurs mois, nous sommes entrés dans une démarche de « mieux consommer ». Au sein de la famille, nous essayons de trouver chaque jour des solutions dans différents domaines. Mais où en sommes-nous ?

1. Les courses et la cuisine

J’achète de plus en plus en vrac pour réduire le nombre d’emballages (même si je ne le fais pas encore assez), je fais des yaourts et des goûters maison, je prends très peu de plats cuisinés.

yaourts_maison

2. L’hygiène et les cosmétiques

J’ai commencé par l’arrêt des cotons démaquillants et du papier essuie-tout en cousant mes carrés démaquillants et en utilisant des débarbouillettes. Je fais beaucoup plus attention à la composition des produits, je n’ai pas complètement cessé l’utilisation de gel douche pour passer au savon solide, mais j’achète des recharges. J’utilise une coupe menstruelle depuis plus d’un an. Maintenant j’aimerais commencer à préparer mes produits ménagers toute seule, mais je n’ai pas encore franchi le pas par manque de temps.

gel_douche_zero_dechet

3. La maison

Nos placards sont bien remplis, nous faisons maintenant un vide-grenier par an et je vais régulièrement chez Emmaüs pour donner une seconde vie aux vêtements, aux objets que nous ne voulons plus. Je réfléchis plus avant d’acheter quelque chose, en ai-je vraiment besoin ? Mais surtout, nous sommes entrés dans la démarche « réparer plutôt que jeter » pour lutter contre le gaspillage.

Aujourd’hui, comme beaucoup de consommateurs, on préfère réparer nos produits plutôt que d’en acheter de nouveaux.

Mais comment faire quand on n’est pas trop bricoleur ?

SOS Accessoire, une société française fondée en 2008, propose un service pratique, simple et didactique pour réparer soi-même son appareil électroménager tombé en panne. Alimenté par la tendance du « Do It Yourself », l’entreprise permet de diviser les coûts de maintenance de tous les appareils par 4 ou 5, contrairement aux services d’après-vente ou de dépannage classiques qui peuvent être onéreux.

C’est très simple :

sos_accessoire

1/ Recherchez la cause de la panne en vous aidant des diagnostics SOS Accessoire

2/ Identifiez l’appareil et trouvez les pièces compatibles

3/ Commandez en ligne facilement et faites vous livrer en 24 à 48h

4/ Installez vous-même la pièce sur l’appareil grâce aux vidéos et tutoriels réalisés par la société.

Le diagnostic est très rapide, on se laisse guider en fonction du type d’appareil et du problème constaté. De la résistance de four au plateau de micro-ondes en passant par le bol du robot ou la pompe de vidange du lave-linge, le site recense 1 000 000 de produits. Une fois qu’on a trouvé la pièce pour réparer son appareil, ce n’est pas si compliqué de remettre son appareil en état grâce aux conseils avisés des experts, techniciens salariés de SOS Accessoire.

SOSAccessoir-Mascotte-LaveVaisselle

J’ai fait l’essai en cherchant la référence de mon lave-linge qui va bientôt avoir 10 ans et j’ai trouvé 16 pièces détachées le concernant (allant de 9 à 49 euros) ainsi que plusieurs vidéos pour m’expliquer comment changer les pièces commandées. Maintenant je n’hésite donc plus, quand un appareil tombe en panne, je fonce sur le site SOS Accessoire pour faire un diagnostique, je commande la pièce qu’il me faut et je regarde le tuto ou la vidéo pour la changer. Non seulement j’évite le gaspillage mais en plus je fais des économies ! (Je précise que ce n’est pas moi mais Mr Féelyli qui change la pièce, même si franchement avec les vidéos, je suis sûre que je m’en sortirais…).

Et vous, comment faites-vous ? Vous appelez un service après-vente ou vous vous lancez vous-même dans les réparations ?

Billet partenaire

Share Button

12 Comments on Ma démarche Zéro Déchet : la suite…

    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 48 min (4 mois ago)

      Maintenant que je connais ce site de réparation, je vais tenter de réparer avant de racheter mais avant je faisais comme toi.

      Répondre
  1. Mademoiselle Farfalle
    8 juin 2018 at 10 h 53 min (4 mois ago)

    J’ai récupéré une yaourtière, je vais commencer à faire mes yaourts maison car les enfants en font une consommation industrielle. Par contre, je n’ai pas encore vraiment le réflexe du vrac…
    J’utilise des carrés démaquillants et la prochaine étape c’est d’arrêter l’essuie-tout.
    Côté fringues c’est Vinted et troc entre copines. Le neuf c’est vraiment si je ne peux pas faire autrement.
    Pour les appareils, j’essaie au max de réparer. J’ai même réparé ma machine à laver!

    Répondre
    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 48 min (4 mois ago)

      J’ai un peu de progrès à faire côté fringues, je vends sans problème mais j’ai encore du mal à acheter d’occasion.

      Répondre
  2. GirlsnNantes Eva
    8 juin 2018 at 11 h 08 min (4 mois ago)

    coucou

    mon mari répare beaucoup car il est doué et il a fait des études en électronique.
    Le seul souci est que des fois le coût des pièces détachées est supérieur au cout des machines et ça c’est pas normal…

    Répondre
    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 49 min (4 mois ago)

      Oui c’est vrai, c’est souvent le cas.

      Répondre
  3. Madame
    8 juin 2018 at 13 h 04 min (4 mois ago)

    Je ne connaissais pas! Ici aussi nous faisons très attention aux déchets à notre mode de consommation (alimentaire) , il faudrait que j’étende aux autres domaines (fringues, jouets and co)…

    Répondre
    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 49 min (4 mois ago)

      Moi aussi, j’ai encore des progrès à faire niveau fringues et jouets même si j’essaie de faire des efforts.

      Répondre
  4. sysyinthecity
    8 juin 2018 at 16 h 11 min (4 mois ago)

    à la maison aussi, nous faisons de plus en plus attention depuis quelques années, je fais tous les goûters pour l’école, des yaourts maison, et évidemment on tente de réparer plutôt que de jeter et acheter neuf

    Répondre
    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 50 min (4 mois ago)

      Et je trouve que c’est plus agréable au quotidien finalement, on est fiers de tous nos efforts et en plus on fait des économies 🙂

      Répondre
  5. Carole Nipette
    8 juin 2018 at 18 h 38 min (4 mois ago)

    On essaie de réparer mais dans l’ensemble pas de gros soucis avec nos appareils, ils vivent assez longtemps en général… j’admire les efforts zéro déchets, j’en suis encore loin même si j’essaie !

    Répondre
    • féelyli
      11 juin 2018 at 8 h 51 min (4 mois ago)

      Quand on commence avec le « Zéro déchet » o na du mal à faire marche arrière, ça vient très vite, même si on a encore beaucoup de progrès à faire, on a quand même pas mal avancé.

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *