Comme vous le savez, je suis enceinte, et forcément une femme enceinte a des envies ! Mais pour cette 3ème grossesse, j’ai tendance à prendre plus de poids que pour les deux premières, je reporte donc mes envies ailleurs que sur la nourriture pour limiter les dégâts. Et après le super lit parapluie de Nuna, c’est la poussette Quinny Yezz qui me fait de l’oeil (Isabelle, tu es une tentatrice).

Vous n’imaginez même pas ce qu’est la vie d’une maman parisienne avec une poussette ! Quand Arthur est né nous vivions à Paris, dans un appartement au 3ème étage, sans ascenseur, sans cave et sans local à poussettes ( je vous rassure on avait quand même l’eau et l’électricité). Et en jeunes parents naïfs et innocents, nous avions acheté un pack poussette complet, le top du top selon la vendeuse.

Mais quand j’ai voulu sortir mon bébé pour la 1ère fois, il a fallu que je m’organise. Impossible de laisser la poussette en bas de l’immeuble, à chaque sortie, je faisais un 1er voyage avec le châssis, un 2ème avec la coque ou la nacelle et un 3ème avec le bébé! Et rebelote au retour, je ne vous explique même pas le scénario si je faisais 2 ou 3 courses, je pouvais rajouter 1 ou 2 voyages sans souci (je précise quand même que j’avais un bébé très bien portant et que mon dos n’aurait pas résisté si je m’étais économisé un voyage en le mettant directement dans la coque ou la nacelle).

Et vu le prix de notre pack, on a quand même attendu un bon moment avant d’acheter une petite poussette plus légère, qui d’ailleurs n’arrivait pas à la cheville de cette super poussette Yezz.

Alors même si je ne suis plus dans Paris (je ne suis pas très loin quand même et j’y vais souvent) et que normalement je n’aurai plus ce cauchemar à vivre chaque jour, je rêve quand même d’une petite poussette ultra légère, facile à plier, peu encombrante et très design en plus, j’adore la violette.

Nous sommes maintenant en banlieue, notre maison est mitoyenne des 2 côtés et forcément pour accéder au jardin et à la cabane où on va ranger la poussette, il faudra traverser le salon, et la plier à chaque fois, donc autant que ce soit simple et facile, puis partir en vacances avec 3 enfants va demander plus de place dans le coffre, il faut donc limiter l’encombrement.

Et par chance, cette poussette est à gagner sur  Mon blog de maman, je vous invite donc à jouer si cette poussette vous tente.

Share Button

11 Comments on La poussette de mes rêves

Leave a reply to afaurore Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *