Cette semaine, pour ma participation au rendez-vous Chut les enfants lisent organisé par le blog Devine qui vient bloguer, je vais vous présenter les premiers romans dyscool des éditions Nathan, des best-sellers de la littérature de jeunesse, accessibles aux enfants dyslexiques dans leur version originale.

dyscool_nathanEn France, 6 à 8% des enfants d’une classe d’âge souffrent de troubles DYS (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, troubles de l’attention). Ces différents troubles affectent le processus d’apprentissage de la lecture.

Les livres dyscool sont plus confortables à lire et respectent le texte d’origine. Ils sont destinés aux enfants dyslexiques et à ceux qui ont du mal à entrer dans la lecture.

– La police, étudiée pour les Dys, est très lisible.

– La mise en page rend le déchiffrage plus facile (espacement, aération des paragraphes…)

– L’auteur a réécrit certains passages pour les rendre plus faciles à comprendre.

Cette adaptation a été réalisée en collaboration avec Mobidys, société spécialisée en dyslexie et en accessibilité cognitive. L’histoire a été relue et testée par Cécile Zamorano, orthophoniste.

Nous avons découvert les quatre best-sellers qui seront disponibles dès le 13 juillet : Le buveur d’encre, Clodomir Mousqueton, Une carabine dans les sardines, J’ai 30 ans dans mon verre.

Les personnages sont présentés au début de l’histoire et ils ont une couleur pour les repérer quand ils parlent.

dyscool_nathan3dyscool_nathan5Les syllabes des mots longs ou complexes sont en couleur, le texte est aéré et bien séparé des illustrations, les mots difficiles sont définis à chaque page.

dyscool_nathan4J. a eu plus de mal que son frère à entrer dans la lecture et c’est encore très compliqué de lire un livre entier adapté à son âge, seul. Avec ces livres, il a tout de suite trouvé la motivation, il ne se sent pas découragé devant les longues pages à lire, et le fait que les syllabes des mots longs soient en couleur est une grande aide.

C’est une excellente idée qui devrait beaucoup plaire aux parents d’enfants en difficulté face à la lecture et aux enseignants, j’espère que de nouveaux titres vont vite paraître !

Le buveur d’encre – Eric Sanvoisin – 96 pages – 9,95 euros –

Clodomir Mousqueton – Christine Naumann-Villemin – 64 pages – 6,90 euros –

Une carabine dans les sardines – Mymi Doinet – 96 pages – 9,95 euros –

J’ai 30 ans dans mon verre – Hubert Ben Kemoun – 64 pages – 6,90 euros –

Merci aux éditions

nathan

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

3 Comments on Premiers romans dyscool

  1. Julesetmoa
    12 juillet 2017 at 7 h 57 min (2 mois ago)

    Oh mais ils sont chouettes !! Je noté pour Jules 🙂

    Répondre
  2. Lapinou Family
    16 juillet 2017 at 14 h 38 min (2 mois ago)

    C’est absolument génial que Nathan ait sorti une collection pour les « dys », une très belle initiative qui fera de la lecture un plaisir plutôt qu’une corvée pour eux…

    Répondre
  3. Mathy
    20 juillet 2017 at 8 h 14 min (2 mois ago)

    c’est vraiment top ! Je pense que ça peut convenir à n’importe quel enfant qui rentre dans la lecture et cela encourage, très bonne idée ! Merci pour cette découverte

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *