C’est un sujet que je n’aborde pas souvent ici, sans doute parce que j’ai envie de faire comme si mes enfants étaient comme les autres… Mais pourtant c’est bien compliqué quand on a des enfants qui ne rentrent pas dans le moule, compliqué à l’école, compliqué à la maison, compliqué dans la vie de tous les jours.

livres_precociteJe viens de découvrir deux livres que je voulais vous présenter, car même si je commence à être très calée dans le domaine, je voudrais partager avec vous quelques petits « trucs » appris dans ces livres qui m’ont paru intéressants et qui pourraient aider certains parents démunis face à des enfants « différents » et qu’on ne comprend pas toujours.

Avec lui c’est compliqué !

41VvBSwuImL._SX353_BO1,204,203,200_Il refuse de se lever le matin, de se laver, de s’habiller, de faire ses devoirs… L’enfant précoce ou enfant à haut potentiel intellectuel met souvent à mal l’organisation familiale. Débordé par ses émotions, il éprouve en outre des difficultés à s’investir dans une activité qui l’ennuie. Comment poser un cadre qui lui permette de s’épanouir à la maison et à l’école, avec toutes ses singularités ?

Les auteurs de cet ouvrage, elles-mêmes mamans d’enfants précoces, ont recueilli les bonnes pratiques de parents aux prises avec des petits zèbres ingérables. Pour les accompagner vers l’autonomie et l’épanouissement, elles  proposent une série d’outils éducatifs testés et approuvés par d’autres, efficaces et faciles à mettre en oeuvre au quotidien :

  • des réponses aux questions liées au haut potentiel,
  • le point de vue d’enfants HPI et de leurs parents,
  • des activités et exercices qui favorisent la socialisation, l’autonomie, l’intégration scolaire,
  • des outils pour renforcer l’estime de soi, gérer les émotions et les conflits.

Pour elles, ce haut potentiel n’est ni une chance ni un handicap, mais une caractéristique avec laquelle nous devons apprendre à composer. En gardant à l’esprit que notre finalité de parent est de lui permettre de devenir un adulte épanoui.

Gabrielle Sebire, professeure des écoles depuis plus de 15 ans et animatrice d’ateliers pour les enfants précoces, et Cécile Stanilewicz, ingénieure agronome, sont toutes deux mamans de 4 enfants. Formées sur le HPI, elles animent des formations pour les parents et accompagnent des groupes de partage Chantier-Education-zèbres.

J’ai trouvé le chapitre « Je cadre notre vie de famille » très intéressant, pas facile de poser les limites avec des enfants qui recherchent continuellement les limites et c’est même épuisant. Le rappel des règles d’or d’un cadre bien posé m’ont paru très utiles. Pas facile non plus de gérer les conflits, de faire une place à chacun en valorisant chaque enfant de la fratrie… Beaucoup de conseils très pratiques et utiles qu’on peut mettre en place très vite !

A la fin, on trouve plusieurs fiches pour l’enfant qui peuvent être très pratiques : une échelle pour évaluer l’intensité de son émotion, des tickets d’idées à faire quand on est en colère ; mais aussi pour les parents avec les tâches ménagères possibles selon l’âge de l’enfant…

tableau_taches_menageresDepuis dimanche, nous avons mis en place ce système, les enfants ont choisi trois tâches chacun en fonction de leur âge et de ce qu’ils se sentaient capables de faire et ça marche ! Les garçons ont un peu râlé mais respectent leur contrat, ma poulette est fière et ravie, elle en réclame même plus…

Avec lui c’est compliqué ! Gabrielle Sebire / Cécile Stanelewicz – 15 février 2018 – 14,90 euros chez Amazon

♥♥♥

J’aide mon enfant précoce :

51xHVU4SoiL._SX351_BO1,204,203,200_Précis, pratique et outillé, ce guide commence par définir la notion de précocité, souvent galvaudée, comment reconnaître un enfant haut potentiel intellectuel et les troubles associés. Il s’intéresse ensuite à la question centrale de l’enfant précoce à l’école : quelles sont ses difficultés ? A qui faire appel ? Que peut-on mettre en place ? Enfin, il donne des pistes pour aider le développement de son enfant en facilitant ses relations sociales, en renforçant son estime de soi et en aidant à mieux gérer son stress. Des exercices nombreux, un répertoire d’associations et un questionnaire de dépistage de harcèlement rendent cet ouvrage très pratique et concret.

J’ai trouvé ce livre intéressant pour la partie consacrée à l’école. J’ai la chance d’être enseignante, de connaître les circulaires et de savoir exactement ce qui peut être mis en place à l’école pour aider ces enfants, mais c’est loin d’être le cas de tout le monde et j’ai donc trouvé ces conseils très utiles. On insiste sur le fait que l’enfant HPI a des besoins spécifiques, et qu’il est important que les parents rencontrent les enseignants afin de les informer des difficultés que rencontre leur enfant, du diagnostic et de la prise en charge. Les enseignants ne sont pas des professionnels de la santé, n’ont souvent pas reçu de formation et sont démunis face aux difficultés de l’enfant.

Mais aussi, à la fin de ce livre, il y a un petit récapitulatif des dispositifs existants de l’Education Nationale : l’équipe éducative, l’équipe de suivi de scolarisation (ESS), le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE), le projet d’accueil individualisé (PAI) ou projet d’accompagnement à la scolarisation (PAS) ou projet d’aménagement pédagogique (PAP)…

Dr Anne Gramond est pédopsychiatre. Elle exerce une activité clinique de consultation auprès des enfants TDAH et HPI. Spécilaisée dans les thérapies cognitivo-comportementales.

Dr Stéphanie Simon est pédopsychiatre. Elle assure des consultations spécialisées dans l’évaluation et la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, des troubles des apprentissages spécifiques et des enfants à haut potentiel intellectuel présentant des troubles.

J’aide mon enfant précoce – Dr Anne Gramond / Dr Stéphanie Simon – 15 mars 2018 – 10 euros chez Amazon

Et si ça vous intéresse, ce soir à 22h40 sur France 2, il y a un documentaire de Marie Drucker, Le courage de grandir, qui a l’air très intéressant.

eyrolles

Share Button

51 Comments on Aider son enfant précoce

  1. Hannah
    3 avril 2018 at 9 h 00 min (3 semaines ago)

    Merci pour cet article. Ces livres vint peut-être me mettre le pied à l’etrier pour que je me penche sur la question.
    Ma fille a été «diagnostiquée» précoce cette année. L’école c’est très compliqué, il n’y a pas de discussion possible avec la maîtresse, qui trouve qu’elle ne peut pas passer de classe, aussi jusqu’en février elle n’a rien fait en classe (ce n’est pas de l’exagération) alors que la maîtresse m’avait dit qu’elle lui ferait faire le programme de ce1 (elle est en cp). Elle n’a commencé qu’après avoir su que j’avais rendez-vous avec la directrice (pour parler du passage de classe pas me plaindre de la maîtresse), ce que je prends assez mal. Elle a quasiment fini ce programme et on s’achemine vers une nouvelle rentrée compliquée…
    Ce que je trouve le plus difficile c’est l’opposition entre le discours de l’école et celui de la pédiatre et de la psychologue qui la suivent. Tout ce qui découle selon les professionnels de santé de cette précocité devient un problème pour la maîtresse et un barrage à la progression.
    Désolée d’avoir été si.longue mais c’est là que je vois que cette situation me pose réellement souci (et qu’on freine beaucoup mon fils derrière pour ne pas revivre la situation).

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 14 min (3 semaines ago)

      Ton commentaire me touche beaucoup et malheureusement tu n’es pas la seule dans cette situation, n’hésite pas aussi à faire appel à l’AFEP de ta région, cette association est de très bons conseils…

      Répondre
      • Hannah
        3 avril 2018 at 22 h 56 min (3 semaines ago)

        Merci de ta réponse. Je vais regarder du côté de l’AFEP, je ne connais pas.

        Répondre
  2. Clara
    3 avril 2018 at 9 h 19 min (3 semaines ago)

    Ces deux livres ont l’air parfait et adaptés pour les enfants précoces, même si j’ai du mal avec ce mot car je ne pense pas vraiment qu’un enfant soit plus précoce qu’un autre

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 9 h 31 min (3 semaines ago)

      Justement après avoir lu ces livres, tu n’auras plus de mal à comprendre ce terme…

      Répondre
  3. Aurelie lilousshark
    3 avril 2018 at 9 h 32 min (3 semaines ago)

    Merci pour la présentation des 2 livres !
    J’ai une préférence pour le second !

    Répondre
  4. Marjolaine Mamour
    3 avril 2018 at 9 h 46 min (3 semaines ago)

    Mon fils est précoce aussi(et probablement que ses sœurs aussi mais trop petites pour être dépistées, mais elles sont moins « difficiles » que lui alors on s’inquiète pas 😉 ).
    Je connaissais pas le premier livre mais je pense que je vais l’acheter, il a l’air vraiment pas mal !
    En attendant il voit une psychologue spécialisée dans la précocité et ça lui a fait beaucoup de bien !

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 15 min (3 semaines ago)

      Les filles passent plus inaperçues car elles sont scolaires… C’est une chance quand on tombe sur une psychologue spécialisée avec qui ça fonctionne bien dès le début 🙂

      Répondre
  5. Afaurore
    3 avril 2018 at 9 h 57 min (3 semaines ago)

    Merci pour les conseils. Je reconnais tellement Célyan dans le descriptif. En attendant de savoir ce qui va advenir de Mélusine l’année prochaine

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 16 min (3 semaines ago)

      C’est toujours rassurant de voir qu’on n’est pas seuls à vivre ces situations difficiles… Bon courage.

      Répondre
  6. vero
    3 avril 2018 at 10 h 15 min (3 semaines ago)

    Merci beaucoup pour cette article? Je t’avoue que nous avons eu aussi des difficultés avec notre fille… elle cherche toujours à dépasser les limites, en demande toujours plus, a du mal à faire une seule chose à la fois, fait tout tout vite etc… On avait vu une pédo-psy qui m’a déconseillé de faire le test de QI car ça renforcerait son « problème » de petite fille unque, gatée, princesse…ce que je comprend. Donc on a mis aussi une liste de tache à faire avec des points et ça marche pas mal. Merci pour le documentaire que je vais enregistrer ce soir

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 18 min (3 semaines ago)

      Je t’avoue que j’ai du mal avec l’avis du pédo psy, faire tester son enfant n’a absolument rien à voir avec le côté enfant gaté mais aide tout simplement à mieux comprendre comment il fonctionne pour pouvoir l’aider…

      Répondre
  7. Carole Nipette
    3 avril 2018 at 10 h 43 min (3 semaines ago)

    Un sujet que je ne connais pas du tout mais je suppose que tous les témoignages sont bons à prendre quand on cherche des réponses…

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 19 min (3 semaines ago)

      Oui, c’est important d’avoir les témoignages d’autres parents.

      Répondre
  8. peggy vanderhispallie
    3 avril 2018 at 10 h 43 min (3 semaines ago)

    coucou c’est livre sont superbe et bien utile pour les parents qui sont confronté a des enfants qui sont précoce , on ne sait pas toujours comment réagir et aidez et je trouve ça bien que les parents puisse trouver des guides pour leur aidez s’ils osent pas en parler avec d’autre personnes et puis regarder le livre avec l’enfant peu aussi aidez et rapprocher…Quand au responsabilité dans la maison et le ménage tes feuilles sont super , ici a la maison on avait fait une grill il y a quelques temps pour les faire remarquer tout ce qu’il faut faire pour l’école et pour un peu d’aide dans la maison maintenant elles sont 7 et 8 ans et on a plus besoin mais on demande juste et ça marche (la plus part du temps) mettre la table, vider le la-vaisselle, plier des chaussettes, poussière au autre
    bonne semaine a toi et ta famille

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 21 min (3 semaines ago)

      Mon grand est chargé de remplir le lave-vaisselle et surveille maintenant qu’on ne sorte pas trop de vaisselle, il a même proposé qu’on ne prenne qu’un verre pour cinq 🙂 On a bien ri…

      Répondre
  9. Une parisienne à vincennes
    3 avril 2018 at 11 h 31 min (3 semaines ago)

    Un sujet que je ne connais pas trop
    Mais j’imagine que toutes les informations sont bonnes à prendre

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 21 min (3 semaines ago)

      Oui, c’est un peu ça.

      Répondre
  10. Girls n Nantes Eva
    3 avril 2018 at 11 h 59 min (3 semaines ago)

    coucou

    c’est très intéressant car quand on a un enfant précoce c’est pas facile de trouver de l’aide sauf auprès de psychologues.
    Je vais prendre ce livre qui va nous aider au quotidien en suis sure !

    Répondre
  11. Mama Twins
    3 avril 2018 at 12 h 05 min (3 semaines ago)

    Je ne suis pas concernée par ce sujet, mais c’est important d’en parler pour aider les parents.

    Répondre
  12. Mademoiselle Farfalle
    3 avril 2018 at 12 h 22 min (3 semaines ago)

    Ma fille est précoce elle aussi et c’est vrai que bien souvent je manque d’outils pour l’aider et pour nous aider aussi… Le premier livre a l’air bien car c’est vrai que l’organisation familiale est bien souvent mise à mal par ma zebrelle…

    Répondre
  13. Madame
    3 avril 2018 at 13 h 32 min (3 semaines ago)

    J’ai lu et beaucoup apprécié le premier, je ne connais pas le deuxième. Et je plussoie pour les difficultés… ♥

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 25 min (2 semaines ago)

      Malheureusement, c’est un sujet sur lequel on se comprend très bien…

      Répondre
  14. Aurélie Cagnades
    3 avril 2018 at 13 h 45 min (3 semaines ago)

    En effet, ce n’est pas un sujet facile. Je ne suis pas concernée non plus, enfin je ne pense pas, mais c’est bien d’avoir des ouvrages faciles pouvant aider les parents

    Répondre
  15. FNFH
    3 avril 2018 at 13 h 46 min (3 semaines ago)

    Je ne connaissais pas ces livres
    je vais aller les feuilleter pour un de mes enfants ! peut être y trouver des solutions
    merci pour la decouverte

    Répondre
  16. Fanny Bubble Gones
    3 avril 2018 at 14 h 18 min (3 semaines ago)

    ha mais c’est donc de ce livre dont est tiré ce tableau des tâches ménagères que je trouve un peu aberrant ! D’un coté je le trouve bien fait, d’un autre, c’est carrément hallucinant tel que changer une ampoule.
    Après j’ai trouvé cela dommage de hiérarchiser cela comme cela, car il y a des choses qui peuvent être faite beaucoup plus tôt. J’aurais trouvé cela mieux amener si c’était un tableau commun.
    N’ayant pas d’enfants précoces, je ne connais pas plus ces livres. Mais j’ai acheté des livres sur l’éducation, il faut juste que je me lance pour les lire

    Répondre
    • féelyli
      3 avril 2018 at 14 h 24 min (3 semaines ago)

      Je ne vois pas ce qu’il y a d’aberrant dans ce tableau, en aucun cas il ne doit être pris au pied de la lettre, il s’agit de suggestions et je pense que chacun l’a compris…

      Répondre
  17. Minichoupi
    3 avril 2018 at 15 h 08 min (3 semaines ago)

    C’est super qu’il existe ce type de livres, ça doit aider les parents à ne pas se sentir seuls. Et les conseils ont l’air visiblement pas mal non plus ! Je trouve cela une bonne idée de lister les tâches qu’un Enfant précoce peut faire, par tranche d’age. J’en parlerai autour de moi, merci pour cet article.

    Répondre
  18. crozaclive
    3 avril 2018 at 16 h 16 min (3 semaines ago)

    C' »est un sujet qui est de plus en plus abordé… perso, je suis en conseil d’école et on en parle mais, je crois que tout dépend de l’instit, ils font ce qu’ils veulent de l’enfant…c’est pas une critique mais, eux mêmes ne savent peut être pas quoi faire

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 25 min (2 semaines ago)

      Malheureusement ils ne sont pas formés pour ça…

      Répondre
  19. Louloutediary
    3 avril 2018 at 17 h 46 min (3 semaines ago)

    J’ai l’impression que de plus en plus d’enfants sont précoces. A moins peut être que l’enfant précoce soit enfin reconnu comme tel ?
    Je ne connais pas cette situation, mais par contre ce tableau de tâches à la maison m’intéresse bien. Depuis petite, on essaie d’intégrer Lea dans nos tâches quotidiennes, ça lui fait plaisir et je trouve que ça la responsabilise aussi.
    Bonne soirée
    Elsa

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 26 min (2 semaines ago)

      Il n’y en a pas plus qu’avant mais aujourd’hui, on essaie de tenir compte de leur différence…

      Répondre
  20. les carnets de lali
    3 avril 2018 at 18 h 51 min (3 semaines ago)

    Je ne connais pas cette situation, mais je pense que le plus dur dans tout ça ce n’est peut être pas forcément la famille mais l’école, j’ai l’impression que rare sont les maîtres/maîtresses qui prennent le temps de comprendre les enfants ayant une particularité.
    Ma fille est en ce moment dans une classe, à la méthode « vieille école » je crois que ce serait un « carnage » si elle avait cette particularité dans cette situation.
    Pour en revenir aux livres, le premier a l’air très sympa avec ses fiches colorées.
    Bon courage pour la suite en tout cas

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 27 min (2 semaines ago)

      Effectivement dans des classes à gros effectifs, ce n’est pas facile de tenir compte de toutes ces différences…

      Répondre
  21. Claire
    3 avril 2018 at 18 h 52 min (3 semaines ago)

    Super article, avec des références très intéressantes et quelques commentaires pertinents quant au suivi des enfants précoces. L’éducation nationale est en retard de manière globale par rapport à ces sujets, notamment à cause du fait que les classes de primaire ou collège soient surchargées, il est extrêmement dur de faire du cas par cas. Par ailleurs j’ai travaillé dans un établissement qui accueillait des élèves précoces, et la structure était un peu minimaliste mais il y avait un réel dialogue et suivi avec la famille, qui permettait de donner quelques pistes aux professeurs, un guidage, des conseils… Une élève par exemple était extrêmement douée en anglais, donc elle suivait le cours des Terminales au lieu des 1ères pour éviter qu’elle s’ennuie trop en classe. Je trouve ce genre d’initiatives intéressantes, et cette fluidité devrait être généralisée dans tous les établissements ! Mais tellement de vieux (dans leurs têtes) profs vont rouspéter, leur prendre personnellement, etc. C’est carrément déprimant ! J’ai jamais compris ce désir d’uniformité si grand dans l’Education Nationale qui fait que nos élèves ont tellement de mal à affirmer leur identité, leur singularité, à s’exprimer en classe… et quand certains osent le faire (comme certains précoces selon mon expérience), ils sont soit étouffés par les vieux plein de toiles d’araignée dans leurs têtes ou mis au ban par leurs camarades. En fait, ce genre d’ambiance tolérante, bienveillante et unie, je l’ai vraiment retrouvée dans les petites classes de lycée (15 élèves max), et les élèves précoces se sentaient vraiment épaulés et écoutés dans ces micro-structures plus familiales 🙂

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 28 min (2 semaines ago)

      Je suis bien d’accord avec toi…

      Répondre
  22. Maman Locaaa
    3 avril 2018 at 18 h 55 min (3 semaines ago)

    Mon fils n’est pas précoce mais je vois qu’il y a des outils qui pourraient nous servir dont les éléments pour gérer la colère ou le rangement…

    Répondre
  23. Golden Cheer Grahams
    3 avril 2018 at 21 h 33 min (3 semaines ago)

    Je comprend que ça ne doit pas être facile tout les jours avec un enfant qui a cette caractéristique…
    Je n’ai rencontre que 1 enfant HPI en tant qu’infirmiere et ce n’étais pas une mince affaire. C’est difficile de ne pas se laisser dépasser… En tout cas tu as du mérite d’en parler, même si c’est difficile, je suis sûre que tu pourras aider d’autres parents !

    Répondre
  24. Journal d'une ronde astucieuse
    3 avril 2018 at 22 h 10 min (3 semaines ago)

    Merci beaucoup pour ces deux livres travaillant avec les enfants je vais me les noter pour savoir comment réagir merci

    Répondre
  25. leti
    3 avril 2018 at 23 h 11 min (3 semaines ago)

    voilà un theme qui ne me concerne pas vraiment… mes enfants ne le sont pas du tout. Au contraire, ils ont de gros retard par exemple dans le langage… ils ne parlent vraiment pas bien, mais bon, d’un côté c’est aussi un peu compréhensible…ils ont 3 langues à gerer

    Répondre
  26. La Fée Biscotte
    4 avril 2018 at 7 h 02 min (3 semaines ago)

    L’ouvrage sur l’enfant précoce est intéressant je pense. Mais j’aurais peur que des parents partent à la courses au super enfant.

    Répondre
    • féelyli
      4 avril 2018 at 20 h 13 min (3 semaines ago)

      Quand on connait vraiment le sujet et qu’on sait les difficultés que cela engendre, je ne pense pas qu’on ait envie de jouer à cette course-là

      Répondre
  27. sysyinthecity
    4 avril 2018 at 8 h 11 min (3 semaines ago)

    merci pour la présentation, effectivement c’est toujours bien de partager

    Répondre
  28. Vanessa Bulles de Plume
    4 avril 2018 at 9 h 28 min (3 semaines ago)

    Je n’en parle jamais mais je reconnais bcp ma fille dans ce « descriptif » et à la maison, ce n’est pas tjs évident (l’impression de répéter sans cesse les mêmes choses…). Le premier livre, je ne le connaissais pas mais je vais regarder de plus près! (le deuxième je l’ai 😉 )
    A l’école, ça se passe bien et j’espère que ça continuera ainsi (le seul bémol est que la maîtresse met à côté d’elle un enfant qui a des difficultés afin qu’elle l’aide: autant je trouve que le fait qu’il y ait de l’entraide c’est super, autant je ne pense pas que ce soit à elle de gérer un enfant dans son apprentissage? )

    Répondre
  29. Sophie Herisson
    4 avril 2018 at 10 h 07 min (3 semaines ago)

    Des livres qui semblent intéressants aussi en tant que prof ! Merci !

    Répondre
    • féelyli
      4 avril 2018 at 20 h 16 min (3 semaines ago)

      Exactement et certains devraient faire partie du plan de formation…

      Répondre
  30. justine
    4 avril 2018 at 19 h 46 min (3 semaines ago)

    Merci pour ce partage. Je vais surement prendre ses livres par la suite. En plein dépistage de mon ainée et ma deuxième suis sa trace avec surement asperger aussi. Étant devenue maman célibataire je me bats pour qu’elles aient la meilleure vie possible même avec les difficultés que ça engendre. Mais c’estvrai que la vie quotidienne n’est pas facile. Faisant l’ief je n’ai pas le problème de l’école. .

    Répondre
    • féelyli
      4 avril 2018 at 20 h 15 min (3 semaines ago)

      Vous faites l’IEF depuis longtemps ? Bon courage, on est en attente nous aussi pour le dépistage d’asperger alors je comprends ce que vous pouvez vivre.

      Répondre
  31. UneFille3point0
    4 avril 2018 at 21 h 34 min (3 semaines ago)

    Merci beaucoup pour cet article. Pas d’enfant précoce à la maison mais un enfant BABI qui présente un dys donc pas simple tous les jours. Mais nos enfants sont forts et savent très bien s’adapter. Limite mieux qu’on ne le pense.

    Jessica

    Répondre
  32. mamtermante
    6 avril 2018 at 22 h 59 min (3 semaines ago)

    Merci pour cest 2 livres, ma fille est une zébre et il me seront très utile pour l’aider à la maison, entre ça et la prèadolescence ya a faire ^^

    Répondre
    • féelyli
      8 avril 2018 at 15 h 29 min (2 semaines ago)

      Bon courage…

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *